Nous joindre
Carte / Circuits
 

AccueilDécouvrez notre régionPortrait de la région

Portrait de la région

L'histoire de la région est intimement liée à ses abondantes ressources naturelles, présentes sur tout le territoire. Les Innus et les Naskapis ont été les premiers peuples à occuper le territoire nord-côtier. Les forêts, les cours d’eau puissants et les richesses minières ont favorisé la venue de compagnies et de travailleurs du Québec et d’ailleurs, au milieu du 20e siècle. Encore aujourd’hui, l’économie nord-côtière est largement basée sur les grandes industries, quoique l’on assiste de plus en plus à une diversification du secteur économique.

Tadoussac et Sacré-Cœur constituent les portes d’entrée de la Côte-Nord. Tadoussac, installé à l’embouchure du fjord du Saguenay, fait partie du Club des plus Belles Baies du Monde et de l’Association des plus beaux villages du Québec. Berceau de la Nouvelle-France, Tadoussac a joué le rôle de poste de traite au temps de la colonisation. Ce secteur est renommé internationalement pour les excursions aux baleines, sa forte concentration d'activités et le populaire Festival de la Chanson de Tadoussac.

Par la route 172, découvrez plusieurs sites et lieux offrant une vue imprenable sur le fjord du Saguenay, ainsi que la municipalité de Sacré-Cœur. D’ailleurs, la Route du Fjord croise la Route des Baleines, à l’intersection des routes 172 et 138. De retour sur la 138, vous découvrez le mariage harmonieux de la mer et de la forêt boréale. Dans cette forêt, qui domine sur tout le territoire nord-côtier, les conifères règnent en maître sur la végétation. Cette nature abondante regorge de trésors autant pour la flore que pour la faune. Peu à peu, cette forêt cède sa place à la taïga,au nord du 50e parallèle. Bordé par la route 138, l‘estuaire maritime s’élargit et devient le golfe du Saint-Laurent. Le long de la route 138, à Baie-Comeau, vous croisez la route 389 où sont situés les barrages Manic-2 et Manic-5. Ce dernier constitue d’ailleurs le plus grand barrage à voûtes multiples et à contreforts au monde.

L'arrière-pays

Cette route vous conduit dans l’arrière-pays de la Côte-Nord où sont situées les municipalités de Fermont et de Schefferville, ainsi que deux communautés autochtones. Caractérisé par ses vastes sites miniers, ainsi que par la présence de la taïga et de troupeaux de caribous, le territoire de Caniapiscau est l’endroit de prédilection pour les chasseurs, pêcheurs, canoteurs et motoneigistes aguerris.

Redescendez la route 389 et, de retour vers l’est (route 138), poursuivez votre périple sur la Côte-Nord. Jalonnant votre route, les nombreux centres d’interprétation enrichissent vos connaissances sur les richesses du Saint-Laurent, telles que fonds marins, baleines, phares et naufrages. La vie maritime n’aura plus de secrets pour vous. De plus, la Côte-Nord propose une grande diversité agroalimentaire et bioalimentaire. Les saveurs régionales sont riches et prononcées, et de nombreuses tables mettent en valeur ces trésors gustatifs.

Forestville, Baie-Comeau, Port-Cartier, Sept-Îles, Havre-Saint-Pierre et Fermont sont les centres urbains de la Côte-Nord. Chacune de ces villes offre tous les services à leurs résidents et proposent aux visiteurs de nombreux attraits à découvrir. Églises, musées, parcs, centres d’interprétation, industries et festivals, venez constater le dynamisme et l’effervescence qui y règnent. Les visiteurs bénéficient de tous les services, incluant l’hébergement et la restauration.

À la rivière au Bouleau, vous entrez dans le territoire de la Minganie, qui s'étend jusqu'à Natashquan, renommé pour ses contes et légendes, et en tant que village natal du célèbre poète Gilles Vigneault. Chaque année, la Minganie et la Réserve de Parc national de l'Archipel-de-Mingan, avec sa quarantaine d'îles, attirent les admirateurs des mystérieux monolithes.

Île d'Anticosti

Quant à l’île d’Anticosti, très prisée des chasseurs de cerfs de Virginie, elle recèle de fossiles, grottes, canyons et chutes. Avec elle, le mot démesure prend tout son sens. De Port-Menier, la route transanticostienne permet d’atteindre les secteurs d’exploitation de plusieurs pourvoiries et de découvrir une flore et une faune d’exception.

Au-delà de la route 138, après Natashquan et ses « gens du pays », débute l’immense territoire de la Basse-Côte-Nord. Répartis dans une quinzaine de villages parsemés le long d’un littoral de plus de 400 kilomètres, quelque 6  000 habitants d’origines innue, québécoise et terre-neuvienne vous attendent pour partager avec vous leur bout du monde nord-côtier.

La Côte-Nord constitue un voyage de 1 300 km sur la Route des Baleines. En bifurquant par la route 172 pour admirer le fjord, et la route 389 pour découvrir le nord, revenir sur la Route des Baleines propose une excursion mémorable à travers terre, mer et forêt. Vous allez de découvertes en découvertes, et chaque fois, l’émerveillement est au rendez-vous.

Pôles

Tadoussac

Forestville

Baie-Comeau (incluant Péninsule Manicouagan et Panoramas)

Fermont et la route 389

Port-Cartier et Sept-Îles

L'Île-d'Anticosti

Rivière-au-Tonnerre

Havre-Saint-Pierre

Natashquan

Côte-Nord-du-Golfe-du-Saint-Laurent

Blanc-Sablon