Nous joindre
Carte / Circuits

Visionneuse

 

AccueilDécouvrez notre régionPortrait de la région

Portrait de la région

Ce territoire immense, entre Tadoussac et Blanc-Sablon, Schefferville et l’île d’Anticosti, offre 1300 kilomètres de côte et un nombre incalculable de paysages à couper le souffle. La Côte-Nord couvre l’est du Québec. Sa porte d’entrée, Tadoussac, est située à environ 220 kilomètres de Québec et 475 kilomètres de Montréal. Un météorite tombé dans la région de Manicouagan il y a 214 millions d’années a laissé l’un des plus grands cratères de la planète. Plus à l’est, les formations calcaires de la région de la Minganie et de l’île d’Anticosti sont également des joyaux incontestables de la Côte-Nord.La forêt boréale, les cours d’eau puissants et les ressources naturelles abondantes ont de tout temps été des richesses appréciées par les habitants de la Côte-Nord. Les Innus et les Naskapis sont les descendants des premiers peuples à occuper le territoire et dont les traces les plus anciennes remontent à près de 9000 ans. Les amateurs d’histoire seront ravis d’apprendre que la Côte-Nord abrite plus de 1400 sites archéologiques sur l’ensemble de son territoire. Il s’agit aussi de la première région du Québec décrite par le célèbre découvreur Jacques Cartier. Encore aujourd’hui, l’économie nord-côtière est basée sur les grandes industries, quoique l’on assiste à une diversification du secteur économique.

En Côte-Nord, le Saint-Laurent devient un estuaire maritime, puis un golfe. Sa beauté est omniprésente. Parmi ses trésors, on compte 13 espèces de baleines. Au gré des kilomètres, sur la route 138, l’observation devient un jeu d’enfant à partir des sites terrestres ou durant les excursions sur l’eau. Sillonner la Route des Baleines vous fera succomber à ses nombreux charmes. Reconnu par l’UNESCO, le territoire de la MRC de Manicouagan recèle de trésors à découvrir sur 54 800 km2. Incluant Baie-Comeau, les municipalités environnantes et tout l’arrière-pays où la forêt boréale devient la taïga, c’est l’une des plus grandes Réserves mondiales de la biosphère au monde. Forestville, Baie-Comeau, Port-Cartier, Sept-Îles, Havre-Saint-Pierre et Fermont sont les centres urbains de la Côte-Nord. Ces villes allient le dynamisme de leurs services à la proximité de la nature pour répondre à toutes les envies: musées, parcs, églises, centres d’interprétation, industries et festivals. Caractérisé par la présence de la taïga et des troupeaux de caribous, le territoire de Caniapiscau est l’endroit de prédilection pour les chasseurs, pêcheurs, canoteurs et motoneigistes aguerris.

En Minganie, goûtez à la vie décrite dans les chansons du célèbre poète Gilles Vigneault. La rivière au Bouleau est la porte d’entrée de cette région qui étire ses anses et ses villages comme autant de bijoux au cou de Dame Nature. Quant à la réserve de parc national del’Archipel-de-Mingan, elle attire les admirateurs des mystérieux monolithes dispersés dans sa quarantaine d’îles. L’île d’Anticosti, très prisée des chasseurs de cerfs de Virginie (appelés communément chevreuils), recèle de fossiles, de grottes, de canyons et de chutes. Avec elle, le mot démesure prend tout son sens. De Port-Menier, la route transanticostienne permet d’atteindre les secteurs d’exploitation de plusieurs pourvoiries et de découvrir une flore et une faune d’exception. Vous aurez un coup de coeur pour la Basse-Côte-Nord avec ses panoramas saisissants. Son territoire de plus de 400 km pour 6 000 habitants répartis dans une quinzaine de villages donne absolument la sensation de se sentir tout petit dans l’immensité du paysage.

Secteurs

Tadoussac

Forestville

Baie-Comeau (incluant Péninsule Manicouagan et Panoramas)

Fermont et la route 389

Port-Cartier et Sept-Îles

L'Île-d'Anticosti

Rivière-au-Tonnerre

Havre-Saint-Pierre

Natashquan

Côte-Nord-du-Golfe-du-Saint-Laurent

Blanc-Sablon